Comment la législation façonne-t-elle le paysage économique des villes ?

L’identité des territoires et des villes, y compris dans notre région, a été façonnée par l’implantation des activités… Mais alors qu’ils ont été longtemps intégrés au contexte urbain du fait de la proximité des lieux de vie, les espaces d’activités se sont vus, au fil du temps, « repoussés » aux périphéries, et pas toujours dans l’intérêt de nos paysages et de notre confort de vie puisqu’on a également isolé des zones d’habitation des zones d’activités. Notre législation, en réaction comme souvent, a tenté de remédier à cette situation à compter du milieu des années 90 et au début des années 2000, avec la loi SRU de décembre 2000. Les options prises à cette époque : soigner les abords d’infrastructures routières importantes pour ne pas enlaidir les entrées de ville ; arrêter le grignotage de l’espace naturel en limitant l’étalement urbain et ramener, autant que possible, les activités, hors celles qui sont nuisantes et dangereuses ou qui nécessitent beaucoup d’espaces, dans les parties urbanisées.

[…]

Qu’apporte la loi Grenelle 2 de 2010 ?

[…]

Que prévoit la législation pour les centres urbains ?

[…]

Le Progrès (Lyon) Supp. Eco – La vie juridique et financière, mardi 28 mai 2013 335 mots, p. Supp. Eco12

Télécharger la pièce jointe