ADALTYS ANNONCE LA COOPTATION DE LUCIE PAITIER, ET RENFORCE SON EXPERTISE EN DROIT DE L’ENVIRONNEMENT, DROIT DE L’ENERGIE ET EN DROIT PUBLIC DES AFFAIRES AU SEIN DE SON BUREAU DE RENNES


Le cabinet Adaltys poursuit le développement de sa présence en région avec la nomination comme associée de Lucie Paitier, qui avait créé le bureau de Rennes en 2019. Elle a en effet démontré sa capacité à développer une clientèle locale et nationale, auprès d’acteurs privés et publics, dans les domaines du droit de l’environnement, du droit de l’énergie et du droit public des affaires.


« Les problématiques liées au droit l’environnement, et au développement des énergies renouvelables sont des thématiques qui ont du sens : pour moi, pour l’avenir. »

Pour cette bretonne ayant grandi dans le golfe du Morbihan, sensibilisée aux enjeux environnementaux et à la préservation du littoral, c’est une rencontre avec les équipes juridiques et techniques de l’agence de l’énergie de la Réunion [devenue Energies Réunion] qui lui a permis de trouver sa vocation. Alors qu’elle est étudiante en master 2 à l’université de Bordeaux IV, et se prédestinait à une carrière dans le notariat, elle rejoint pendant quelques mois l’agence et se familiarise avec les problématiques liées au développement des énergies renouvelables. Révélation pour ces thématiques qui font écho à ses convictions, virage à 180 degrés, Lucie Paitier décide de passer le concours pour devenir avocate et de consacrer son activité au droit de l’énergie.


« Ce que j’aime, ce n’est pas le droit pur, c’est le droit en tant que matière vivante et évolutive, associé à la technicité des sujets. »
Pour poursuivre sa formation, elle part en Australie effectuer un LLM, et suivra des cours en droit international de l’environnement et du changement climatique. Ce sera aussi l’occasion de découvrir d’autres aspects, plus internationaux, et d’enrichir ainsi sa pratique tout en confirmant son intérêt pour le droit de l’environnement et de l’énergie.


« Au sein du cabinet Adaltys, j’ai trouvé le soutien nécessaire pour poser des bases solides, et ainsi gagner la confiance de mes clients et de mes associés. »
Après sa première collaboration au sein d’un cabinet d’affaires parisien, son arrivée chez Adaltys en 2016 marque son envie de diversifier sa pratique avec de nouvelles matières et de gérer des dossiers complexes et variés. Dès sa deuxième journée, elle est propulsée dans les méandres d’un contentieux de masse médiatisé, pour lequel elle n’a cessé de s’investir quotidiennement, afin d’accompagner son client et de définir, à ses côtés, une stratégie contentieuse.

« Le contentieux est une partie incontournable de mon activité, je suis pugnace et toujours combattive pour défendre les intérêts de mes clients ».
Ses cinq années de collaboration, au côté de Gilles Le Chatelier, devenu président d’Adaltys en 2020, sont aussi marquées par des rencontres et la conviction que ses valeurs rejoignent celles du cabinet. C’est avec fierté qu’elle décide de rejoindre l’équipe des associés, pour concrétiser son implication, son attachement et sa confiance dans le projet collectif mené par l’ensemble des équipes.


A PROPOS DE LUCIE PAITIER
Lucie Paitier accompagne aussi bien des acteurs publics que privés (gestionnaires de réseaux, développeurs de projets, investisseurs, collectivités locales, sociétés publiques locales…).
Ses matières de prédilection sont :

  • L’environnement : sites et sols pollués, gestion du trait de côte/préservation du littoral, gestion de l’eau ;
  • L’énergie : les réseaux de distribution publique d’électricité, le développement des énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque, hydrogène vert et décarboné).
    Après un parcours au sein de cabinets d’affaires parisiens (Huglo-Lepage, Shearman and Sterling, CGR Legal [devenu LPA-CGR]), le retour en Bretagne et le choix d’y développer ses activités au sein d’un territoire auquel elle est attachée, est apparu comme une évidence. Une évidence qui s’est révélée cohérente avec la volonté du cabinet de poursuivre son maillage géographique, et de proposer un service juridique de haute qualité auprès des acteurs économiques locaux et nationaux.