Marjorie Schnell intervient en droit social et droit commercial. C’est l’arrivée d’un nouvelle associée privatiste dans le bureau de Bordeaux.

Poursuivant son expansion, le cabinet Adaltys accueille une nouvelle associée, devenant ainsi la 21ème  associée du cabinet. Marjorie Schnell vient renforcer le bureau de Bordeaux qui emménage dans de nouveaux locaux pour accueillir la nouvelle équipe de droit social et commercial, composée de 4 personnes.

« Ma vocation, je l’ai trouvée à 12 ans » 

Si elle a déclaré à 12 ans dans un quotidien régional vouloir être avocat, Marjorie Schnell a d’abord exercé en tant que conseil juridique, pendant plus de trois ans. Ces années de conseil en droit commercial ont été cruciales car elles ont forgé son amour de l’entreprise. Mais être un avocat devient vite sa priorité et elle prêtera serment en 1995. 

« J’ai très vite arrêté de tutoyer les anges »

Alors que sa carrière d’avocat est lancée, elle n’hésite pas à tout lâcher lorsque son père lui demande comme une faveur de reprendre une concession automobile en liquidation judiciaire. Elle s’installe alors comme la plus jeune femme dirigeante de concession automobile de France et redressera l’activité en 2 ans : c’est ici qu’elle apprendra à manager des équipes de métiers variés , à atteindre les objectifs un par un, en parlant le langage des « mécanos & carrossiers » pour les faire adhérer au projet.

Puis, pour des raisons personnelles, elle devra déménager à Paris et créera, en tant que juriste du groupe G7, le département de droit social.  Elle y découvre le fonctionnement d’un codir, travaille avec les DG de chaque filiale et accumule les expériences. Elle se passionne pour les ressources humaines qui lui montrent une autre vision du droit du travail et passe également un master 2 de Ressources Humaines. De retour sur Bordeaux, elle s’inscrit au barreau en septembre 2002 et lance son propre cabinet de droit social et de droit commercial. Elle restera indépendante jusqu’en 2019, en gagnant un à un  de grands groupes français, puis intègrera le cabinet Ten pendant 3 ans.

« J’aime l’entreprise, j’aime les clients »

Admirative du courage de ses clients-chefs d’entreprise dont elle connaît le quotidien pour l’avoir vécu, elle considère que sa mission est de les protéger et les défendre et qu’elle doit être disponible pour eux à tout moment. Consciente de la complexité de leur rôle d’homme-orchestre, conciliant humain et business, elle cherche avant tout à leur simplifier la vie, « sans se faire mousser ».

« Mes clients arrivent avec un problème, ils veulent savoir comment on le traite, et combien ça va leur coûter. Je m’efforce donc d’avoir un discours intelligible, pragmatique et pas latiniste »

« Rejoindre Adaltys, c’est avant tout me re-challenger »

Très peu de routine pour Marjorie Schnell qui n’a pas besoin de se comparer aux autres pour se challenger. Ce qu’elle cherche en rejoignant le collectif d’Adaltys, c’est retrouver des valeurs simples qui lui tiennent à cœur : écoute, empathie, respect des idées et développer cette transversalité Droit Public – Droit Privé incontournable aujourd’hui. 

C’est d’ailleurs autour de ces valeurs qu’elle est élue Vice-Présidente de la CPME Gironde qui assiste dans leurs projets les TPE, PME et PMI. Son implication dans la commission « Territoire et Développement» est parfaitement en phase avec la mission du cabinet Adaltys et cela ne la surprend pas : « quand les astres décident d’être alignés, ils le sont ! »

A PROPOS DE L’ACTIVITÉ DE MARJORIE SCHNELL 

Avocat privatiste, Marjorie Schnell accompagne de grands groupes (400/500 employés à plusieurs milliers) mais également les PME-PMI & TPE sur toutes leurs problématiques de droit social et de droit commercial. Ses matières de prédilection sont : 

  • Droit social : 
    • droit du travail, droit de la sécurité sociale et de la protection sociale, contentieux sur redressements URSSAF
    • les relations individuelles de travail, les relations collectives de travail, la rupture du contrat de travail, la durée du travail, droit pénal du travail.
  • Droit commercial :
    • rédaction de contrats commerciaux, documents d’information précontractuelle en matière de franchise, conditions générales de vente, conditions particulières de vente, droit de la distribution, procédures de recouvrement, contentieux commerciaux, concurrence déloyale, rupture des relations commerciales, responsabilité du fait des produits défectueux…

Elle est également élue Vice-Présidente de la CPME Gironde depuis mars 2022, commission « Territoire et Développement ». Cette commission est en charge de faciliter les échanges en transmettant les informations issues de la CPME Gironde vers ses territoires mais en assurant également la remontée d’information des territoires vers la structure départementale et si besoin régionale.

A PROPOS DU CABINET ADALTYS 

Créé en 1969, le cabinet a porté la bannière Adamas jusqu’en 2021 où il décide de se réinventer pour porter une nouvelle ambition sous le nom d’Adaltys. Poursuivant son développement dans toutes les branches majeures du droit des affaires public et privé, le cabinet a intégré pas moins de 8 nouveaux associés ces douze derniers mois, ce qui porte désormais à 21 le nombre d’associés, dont 9 femmes. 

Avec plus de 120 professionnels du droit, dont plus de 70 avocats, Adaltys a consolidé ses savoir-faire et ses équipes au sein d’un maillage territorial en croissance constante : d’abord à Lyon, puis à Paris, Bordeaux, Marseille, et Rennes, ainsi qu’en Chine, à Pékin et à Shanghai. 

LES RETOMBÉES PRESSES

Retrouvez le communiqué de presse publié par :

Retrouvez également une interview parue dans le Décideurs magazine.