Une coentreprise ou joint-venture est le résultat de la volonté de deux parties ou plus d’exercer des activités avec des ressources communes, qu’il s’agisse de compétences, de ressources monétaires, d’infrastructures ou de réseaux commerciaux. Un investisseur étranger peut notamment conclure un accord de joint-venture avec un partenaire local pour fournir les fonds et la marque tout en utilisant l’infrastructure et le réseau du partenaire local.

Pour un commencement d’activité dans un nouveau pays ou le lancement d’une nouvelle activité, une large majorité des investisseurs français choisit cette forme d’implantation qui est malencontreusement un choix par défaut mais pas systématiquement la meilleure solution. En cours d’activité les attentes des deux partenaires de la joint-venture peuvent en effet diverger et rentrer en conflit, parfois sans issue amiable possible. Le récent litige relatif à la joint-venture Mc Donalds en Inde vient illustrer ce point.

Télécharger la pièce jointe