Le deuxième référé suspensif contre l’arrêté préfectoral d’autorisation des travaux a été rejeté par le tribunal administratif de Bordeaux

Ouvrage Publié le 04/04/2018